Articles a la une

Derniers commentaires
test

Yo-kai Watch

Yo-kai Watch est un RPG sorti le 29 avril 2016 en Europe sur Nintendo 3DS. Il est développé par Level-5 et édité par Nintendo. Le jeu vous met dans la peau d’un jeune garçon, dresseur de Yo-Kai, les fantômes du folklore japonais influant sur le caractère des humains.

Un véritable Phénomène

Tout d’abord, il faut savoir que le phénomène Yo-Kai fait fureur au Japon, grâce à la série du même nom diffusé sur TV-Tokyo. C’est avec le plus grand plaisir que nous avons le droit à un jeu tiré de la licence sur l’hexagone. Souvent comparé au célèbre jeu Pokémon, de par son côté exploration et capture de créatures, nous allons voir ensemble ce que ce titre nous propose.

Au sein de la population de la vile de Granval existe des monstres du nom de Yo-Kai, invisibles aux yeux des humains. Le héros que vous êtes est capable de les repérer, les affronter et même les capturer afin de libérer les humains de leur emprise.

yokai_watch_1

Que la chasse commence

Vous êtes parti avec vos amis dans la forêt afin d’effectuer un travail scolaire qui consiste à capturer des insectes lorsque vous tombez sur Whisper, Yo-Kai de type spectre qui va vous donner un objet très important : la Yo-Kai Watch. Cette dernière permet de repérer les créatures via un système de radar, plus vous vous approchez d’un monstre, plus la montre émettra de son (qui a dit Pokemon GO ?). Il faudra alors fouiller la zone concernée avec la loupe pour dénicher le Yo-Kai. La première chose qui interpelle, ce sont les graphismes du jeu, les villes et leurs alentours ainsi que les Yo-Kai sont bien modélisés. Le jeu possède un style visuel qui est agréable pour les yeux, car offrant plusieurs paysages à parcourir.

yokai-watch-800x420

Les cinématiques quant à elles sont faites en style animé, ce qui rend vraiment très bien et nous immergent complètement dans le scénario du jeu et sont intégralement doublées en Français. Le titre étant un RPG, il est constitué comme tel : vous avez des missions principales vous mettant bien dans l’ambiance grâce à sa trame scénaristique et des missions secondaires plus en retrait avec des missions Fedex (apporter un objet d’un point A à un point B). Nous regretterons la différence d’intérêt entre les deux types des quêtes, car autant on prend du plaisir à suivre l’histoire du jeu, autant on s’ennuie pendant les quêtes secondaires.

Un Pokémon Like ?

A l’instar du jeu auquel il est souvent comparé, c’est-à-dire Pokémon, ici il faut attraper un Yo-Kai mais ce dernier ne sera pas à vos ordres. Il faudra l’amadouer et faire en sorte qu’il vous apprécie, en lui offrant des objets. Le caractère de la créature est un peu aléatoire, elle peut aimer ou pas un objet comme cela sans raison valable.

Une fois les créatures dociles et à votre écoute, vous pouvez constituer votre équipe avec 6 créatures en les plaçant dans la roue de combat. Les 3 Yo-Kai placés en haut seront ceux mis en avant pour les combats, les 3 autres seront les remplaçants en cas de problèmes. Pour « switch », il vous suffit de faire tourner la roue afin qu’une de vos créatures puisse se reposer et qu’une autre prenne place en combat. Là où le jeu prend un aspect technique, c’est dans le fait qu’il faut placer vos monstres en fonction de leurs affinités pour gagner des bonus passifs en combat. Ces derniers se déroulent automatiquement, vous ne contrôlez pas les phases de combat, vous ne pouvez qu’utiliser un objet, purifier les monstres d’une malédiction, leur donner une cible et déclencher une capacité spéciale sous forme de 3 minis-jeux, mais je vous laisse la surprise. Ce système de combat atypique est malheureusement assez ennuyant à la longue, il prend tout son intérêt pendant les combats contre les boss.

yokai_watch_2Yo-Kai Watch est un RPG donc vous retrouverez la barre de vie et celle de mana (qui se régénère toute seule et permet de lancer l’attaque spéciale, une fois chargée complètement). La progression se fait  quant à elle par gain de points d’expérience qui permettent donc de gagner des niveaux et de faire monter les statistiques de vos petits monstres. Une feature qui fera le bonheur des joueurs : vous pourrez fusionner 2 créatures pour en créer une 3ème, c’est simple, mais efficace.

En conclusion, Yo-Kai Watch ressemble beaucoup à Pokémon, mais n’en reprend pas les mécaniques. Il est très agréable de par ses graphismes réussis et très bien modélisés, mais aussi de par sa bande-son. L’exploration et la chasse aux Yo-Kai apporteront énormément de durée de vie au titre et vous tiendront de longues heures en haleine. Si vous n’avez pas eu la chance de tester Yo-Kai Watch, je vous le recommande fortement.

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • La stratégie des combats contre les boss
  • Bonne durée de vie
  • Le jeu est très addictif, on y passe de longues heures
  • L’environnement vaste et varié
  • La bande son qui plonge le jeu au cœur du jeu
Les points negatifs
  • Les mini-jeux très répétitifs
  • Le coté assez enfantin que le jeu dégage
  • La répétitivité des quêtes de recherche d’objets

Une réponse à “Yo-kai Watch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *