Articles a la une

Derniers commentaires
test

Horizon : Zero Dawn

Horizon : Zero Dawn est un Action-RPG sorti le 01 mars sur PlayStation 4. Le titre est développé par Guerrilla Games et édité par Sony Computer Entertainment. Le jeu nous raconte l’histoire d’Aloy, jeune chasseuse paria de sa tribu dès sa naissance, elle fera tout pour se faire réintégrer par la tribu qui l’a rejetée afin de répondre aux questions qui la hante.

Une histoire bien ficelée

La civilisation telle que nous la connaissons a disparu, la nature a donc repris ses droits. Les humains ayant survécus se sont regroupés en tribus et réapprennent à vivre non sans mal à cause d’une menace : les machines. Ces robots sont la race hostile dominante qui chasse et tue les humains. Nous incarnons Aloy, une jeune chasseuse née paria, devenue Brave après avoir réussi un rituel. Son but sera de répondre à plusieurs questions comme pourquoi la civilisation a disparu. Comment les machines sont-elles apparues ? D’où viennent-elle ? Toutes ces questions se poseront comme base du scénario d’Horizon : Zero Dawn.

Des influences hautes en couleur

Une chose est flagrante, Horizon : Zero Dawn a beaucoup été influencé par des jeux comme The Witcher III, Assassin’s Creed, mais surtout FarCry Primal, car beaucoup de features de ces jeux se retrouvent dans le titre de Guerrilla Games.
Il est à noter que comme pour les titres précédemment cités, les dialogues sont longs et n’apportent pas toujours des éléments concernant le scénario, ce qui peut devenir assez problématique quand nous devons gérer un énorme flot d’informations, cela peut obscurcir la compréhension de la subtilité de la question principale concernant les origines d’Aloy et de ces machines.

Un contenu secondaire utile

Ce qui fait la magie d’Horizon : Zero Dawn, c’est son environnement et son contenu, vous traverserez différents paysages comme des plaines, des forêts, des déserts et des montagnes, avec un cycle jour/nuit et des événements climatiques. La carte du jeu est immense et vous vous surprendrez à délaisser votre quête principale pour récolter des ressources, faire une quête secondaire ou ramasser un objet à collecter. Tout ce contenu secondaire apporte quelque chose au scénario et n’est pas juste présent pour faire gonfler la durée de vie du titre, nous rencontrerons des personnages durant l’aventure qui vous expliqueront ce qui s’est passé lorsque vous n’étiez encore qu’une paria. Il est à noter que la carte est entièrement disponible dès le début de l’aventure, vous pouvez vous promener où vous voulez sans autre restriction que votre niveau, car de viles machines vous attendent. Vous ferez d’ailleurs la rencontre de créatures immenses, mais inoffensives, du nom de Long-Cou. Ces derniers sont des points de synchronisation permettant de lever le brouillard de votre carte. Les différents objets à collecter dans le jeu sont des reliques, documents audio, documents écrits, visions. Ils sont intéressants et apportent de la profondeur à l’environnement d’Horizon: Zero Dawn en nous permettant de comprendre et revivre une partie de l’histoire de la civilisation disparue.

Une évolution linéaire

Aloy évolue en même temps que le scénario du jeu ce qui implique que vous n’aurez pas de retard niveau puissance et que vous n’aurez pas un personnage écrasant tout sur son passage. Bien sûr, vous pourrez faire du contenu secondaire afin de gagner des niveaux et rendre le jeu beaucoup plus facile, cela va de soi, mais sachez que vous pouvez faire la trame scénaristique du jeu sans que cela ne vous pose de réels soucis. Nous commençons donc l’histoire avec Aloy bébé pour mettre le scénario et les personnages en place, puis Aloy devient une petite fille afin d’apprendre à appréhender son environnement et les bases de la chasse. Il est temps de passer aux choses sérieuses et Aloy devient une jeune femme, dès lors, vous rencontrerez progressivement des tribus, des machines, des alliés et des ennemis, votre personnage gagnera en puissance jusqu’à répondre aux questions posées par le scénario.

Un système de combat bien pensé

Le mélange entre un monde où la nature est reine, peuplée par des tribus indigènes maniant l’arc et la lance, et par des machines à la pointe de la technologie est très réussi et crée un monde vraiment intéressant à explorer. Vous êtes une chasseuse, vous devrez donc apprendre à vous faufiler dans les herbes hautes pour venir à bout de vos ennemis. Il ne faut pas oublier que la furtivité est à privilégier ainsi que la préparation : poser des pièges, attirer les ennemis, utiliser votre arc de manière à viser un point sensible afin de venir à bout d’un ennemi, les attaques de front étant assez dangereuses car Aloy ne possède pas une grande barre de vie, vous risquez donc la mort très rapidement. Mais n’ayez crainte, le jeu vous aidera grandement, car le focus vous permet de voir la zone de patrouille des différents ennemis. L’intelligence artificielle des humains n’est pas très poussée (on est loin d’un jeu d’infiltration pure) et vous pourrez lancer des pierres pour éloigner des ennemis afin de mieux vous placer. Vous aurez donc toutes les armes pour venir à bout de vos ennemis. Peu après le début de l’aventure, vous aurez la possibilité de pirater certaines machines (les autres demanderont une visite dans un creuset). Cette feature vous permettra de convertir une machine à votre cause afin qu’elle combatte à vos côtés ou bien pour vous en servir comme monture. Attaquer une machine de métal avec un arc n’est pas une chose aisée, vous aurez donc plusieurs possibilités pour leur faire des dégâts. Le focus vous permet de scanner les ennemis afin de vous dévoiler leurs faiblesses élémentaires telles que le feu, la glace ou l’électricité. Il sera également utile pour mettre un point faible en surbrillance, il faudra ensuite le détruire pour infliger des dégâts critiques à la machine. Si au début les machines sont assez faibles, au fil de votre aventure elles seront de plus en plus blindées. D’ailleurs vous aurez la caractéristique de déchirure qui vous permettra d’enlever des parties du blindage de la machine pour la rendre plus vulnérable, mais également pour détacher une arme lourde pour l’utiliser contre votre ennemi. La monnaie du jeu se nomme « éclat de métal », elle vous servira à fabriquer et à acheter de l’équipement. Hormis cela, vous aurez besoin de divers composants comme des os, des branches, des lentilles, etc. Vous l’aurez compris, l’artisanat et la collecte de composants sont au cœur d’Horizon : Zero Dawn et vous serez souvent amenés à collecter des ressources ou à chasser telle ou telle machine pour récupérer une lentille spéciale. Le focus sera de nouveau d’une grande aide, car ce dernier vous donnera des informations sur les composants que vous pourrez récupérer. Outre votre équipement, vous aurez accès à des compétences en gagnant des niveaux, vous pourrez donc apprendre à tuer une cible au-dessus ou en dessous de vous, de tuer une cible au sol, de tuer une cible silencieusement, etc.

Une technique sans reproche

Techniquement, Horizon : Zero Dawn n’a rien à se reprocher, c’est l’une des plus belles œuvres de la PlayStation 4. Il arrive au même niveau qu’Uncharted 4 en prenant en compte le fait que ce jeu possède un monde ouvert. Les textures sont d’une finesse inouïe et flattent nos yeux, sans parler de l’univers riche que nous offre le jeu de Guerrilla Games. La bande-son quant à elle retransmet très bien les sentiments qu’elle veut nous faire ressentir, on regrettera cependant qu’elle soit un peu trop effacée. Le jeu est très bien optimisé, fluide en toutes circonstances, je n’ai rencontré aucun souci gâchant l’expérience du jeu.

En conclusion, Horizon : Zero Dawn est l’un des chefs-d’œuvre de la PlayStation 4 et utilise très bien la technique que propose la console de Sony. Son héroïne attachante, ses graphismes de qualité et son optimisation aux petits oignons, nous transportent dans un monde où il est agréable de fouiller partout.
On aurait préféré que les humains aient une IA un peu plus poussée, car ils sont bien en dessous des machines. Si vous n’avez pas eu la chance de tester Horizon : Zero Dawn, je vous le conseille fortement.

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • Graphiquement magnifique
  • Énorme contenu (principal et secondaire)
  • Plaisant à explorer
  • Un univers riche
  • Un scénario de qualité
Les points negatifs
  • L’IA des humains
  • Peu d'expressions faciales des personnages

3 reponses à “Horizon : Zero Dawn

  1. J’ai trop hâte de jouer à Horizon Zero Down. Pour l’instant, plusieurs gamers ont donné des avis positifs sur le jeu. Perso, je trouve que le graphisme et le gameplay sont magnifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *